Starting from $US9,50

Autisme

Le cannabis comme traitement de l’autisme

L’autisme est un trouble neurologique qui se manifeste par des difficultés pour communiquer et interagir avec les autres, de même que des comportements répétitifs et stéréotypés. La prise en charge de l’autisme diffère grandement du type d’autisme puisqu’il n’existe pas un autisme mais bien une multitude qu’on définit par l’appellation "spectre autistique", un terme qui rend bien compte de la diversité extrême de l’autisme. Au fil du temps, des patients souffrant d’autisme déçu par la prise charge traditionnelle qui leur était proposée et en recherche de solution alternatives se sont tournés vers le cannabis avec plus ou moins de bonheur. Alors que certains ont été déçus par l’expérience, d’autres y ont trouvé un renfort particulièrement bienvenu. Il est hélas difficile, voire impossible de se prononcer avec certitude sur une éventuelle efficacité du cannabis contre l’autisme car peu d’études sérieuses ont été consacrées à la question.

Les variétés de cannabis efficaces contre l’autisme

Désireux de proposer aux patients souffrant d’autisme une méthode complémentaire aux médications classiques, Seedsman a fait l’effort de sélectionner les génétiques de cannabis dont le potentiel d’efficacité dans l’assistance aux personnes atteinte d’autisme est le plus élevé. Pour ce faire, Seedsman s’est appuyé sur trois critères distincts mais complémentaires :

  1. La composition des variétés en question. Étudier les divers composants des génétiques de cannabis permet de mieux comprendre (et anticiper) la manière dont elles affecteront le consommateur, tant au niveau corporel que cérébral.
  2. La connaissance des effets engendrés par la consommation de ces génétiques. Connaissant d’une part, les effets générés par plusieurs variétés de cannabis (Kush, Haze, Skunk, White Widow…) et, d’autre part, les caractéristiques communes aux diverses conditions du spectre autistique, Seedsman a recherché les génétiques les plus susceptibles d’amenuiser les symptômes liés à l’autisme.
  3. L’écoute des consommateurs de cannabis thérapeutique atteints d’autisme. Ils sont nombreux les autistes déçus des traitements traditionnels à s’être tournés vers le cannabis. Les écouter, comprendre ce qu’ils attendaient du cannabis et ce qu’ils ont trouvé permet de définir les génétiques qui se sont avérées les plus efficaces.

Ces trois critères ont permis à Seedsman de proposer à ses clients atteints d’autisme les graines de cannabis les plus susceptible de les aider à se sentir mieux. Au total, Seedsman propose à la vente de milliers de génétiques différentes issues de plus de 70 banques de graines. Mais, désireux de ne proposer à nos clients que le meilleur et le mieux adapté à leurs besoins, nous n’en avons sélectionné qu’une poignée, les seules qui nous paraissent détenir un réel potentiel dans l’amélioration des conditions de vie des personnes atteintes d’autisme.

Attention : Seedsman vous conseille très vivement de consulter un médecin si vous souffrez d’une quelconque maladie, qu’elle soit physique ou psychologique. Si le cannabis peut parfois s’avérer bénéfique, il peut aussi engendrer l’effet inverse et empirer votre condition si vous n’en contrôler pas efficacement la consommation (variété, dose, fréquence etc.). Nous vous déconseillons fortement l’automédication et vous recommandons de toujours suivre les conseils d’un spécialiste. Par ailleurs, il va de soi que, mêmes conseillés par un médecin, les traitements totalement ou en partie à base de cannabis ne sont autorisés qu’aux personnes résidant dans des pays ou régions où la consommation de cannabis est légale.

Par ordre croissant

4 result(s)

Par ordre croissant

4 result(s)

Scroll To Top