Seedsman Blog
hermaphodite cannabis
Home » Signes précoces d’hermaphrodisme du cannabis

Signes précoces d’hermaphrodisme du cannabis

Les plantes hermaphrodites sont un calvaire. En apprenant à identifier quels plants de cannabis deviendront hermaphrodites, vous pouvez vous épargner bien des tracas. Savoir à quoi ressemble une plante hermaphrodite et comment y faire face peut faire la différence entre sauver votre récolte et la perdre complètement.

Qu’est-ce que l’hermaphrodisme ?

L’hermaphrodisme n’est pas courant chez l’homme. On estime à 1,7 % le nombre de personnes qui naissent avec des caractéristiques des deux sexes. Mais l’hermaphrodisme est plus courant dans le règne végétal.

Chez les plantes, l’hermaphrodisme est souvent un outil nécessaire pour assurer la survie de l’espèce et lui permettre de se reproduire dans des environnements où elles ne pourraient pas le faire autrement. Mais chez les plantes de cannabis – et surtout dans votre espace de culture – l’hermaphrodisme est un problème que vous devrez éliminer rapidement.

Qu’est-ce que le cannabis hermaphrodite ?

Le cannabis est une plante dioïque qui peut pousser en tant que mâle ou femelle. Les plantes hermaphrodites sont, elles, monoïques : elles présentent à la fois des caractéristiques mâles et femelles. En d’autres termes, elles ont des fleurs et des sacs de pollen. Il s’agit d’un trait hautement indésirable parmi les producteurs de cannabis, car lorsqu’on cultive du cannabis, on veut de la sinsemilla – cannabis sans graines. Or, les plants de marijuana hermaphrodites peuvent facilement polliniser le reste de votre récolte, et si cela devait arriver, vous feriez un adieu larmoyant à votre récolte.

Le cannabis hermaphrodite a son utilité, tout comme les plants de cannabis mâles – surtout pour les breeders. Mais il ne sera jamais comparable à la puissance de la marijuana femelle. Il n’est pas riche en THC et autres cannabinoïdes que l’on trouve dans les trichomes des fleurs femelles, ce qui empêche de le fumer.

Comment repérer les signes précoces de l’hermaphrodisme du cannabis

Comme pour déterminer le sexe d’une plante, examinerez les nœuds. Les nœuds sont la zone située entre la tige de la plante et les branches. Dans cette zone, un plant de cannabis mâle présentera des sacs de pollen, qui ressemblent à de petites boules vertes. Les plantes de cannabis femelles, elles, développeront des poils blancs à cet endroit, lesquels deviendront les pistils – l’organe reproducteur femelle de la plante. Mais les plantes hermaphrodites offrent un tout autre type de spectacle.

Dans les premiers stades, les hermaphrodites développent à la fois des sacs de pollen mâles et des fleurs au niveau des nœuds. Inspectez de près vos plantes et recherchez des boules, des poils fins et des structures ressemblant à des bananes. Minuscules, ces structures poussent en petites grappes, comme un régime de bananes.

Quand vérifier le sexe de vos plantes

Après le stade végétatif, vos plants de cannabis vont entrer en préfloraison. C’est là qu’ils vont se préparer à la grande poussée qu’ils doivent faire pour soutenir la phase de floraison. À ce stade, que ce soit vers la fin de la végétation ou au début de la floraison, vérifiez régulièrement le sexe de vos plantes. Au début, il est difficile de dire exactement ce qui va se passer ais, ces structures vont se développer et vous saurez bientôt si vos cultures présentent des plantes mâles, femelles ou hermaphrodites.

Vous pourriez même remarquer un autre signe précoce d’hermaphrodisme dans votre zone de culture : un retard de croissance. Si vous voyez une plante en retard par rapport aux autres, vérifiez-en les nœuds dès que possible. Il pourrait s’agir d’un indicateur d’une plante de cannabis hermaphrodite. Le processus d’hermaphrodisme se traduit en effet par moins d’énergie disponible pour la croissance et l’étirement de la plante.

Ne vous fiez pas au fait que vos plantes atteignent le stade de la floraison sans présenter de signe d’hermaphrodisme. Ces caractéristiques peuvent apparaître tard dans le cycle de vie (notamment comme une réponse au stress). Par conséquent, gardez un œil sur vos plantes en fleur et vérifiez-les régulièrement.

Quelles sont les causes de l’hermaphrodisme du cannabis ?

Les hermaphrodites sont le résultat de deux forces : le stress et la génétique. Si vos plantes sont excessivement stressées, il y a de fortes chances qu’elles deviennent hermaphrodites pour assurer leur survie. Un éclairage ou une température inadaptés, une maladie ou une mauvaise répartition des nutriments peuvent provoquer l’apparition de caractéristiques hermaphrodites chez vos plantes de cannabis. Une température élevée et trop de lumière stresseront votre plante, et elle deviendra hermaphrodite dans une ultime tentative de faire des graines. C’est l’un des mécanismes de survie les plus courants chez les plantes.

Mais ne vous inquiétez pas : vous pouvez éviter tout ceci. Il suffit de configurer correctement votre environnement, de le surveiller de près et de faire des changements si les choses deviennent incontrôlables. Maintenez votre espace de culture à la bonne température, respectez le bon programme d’éclairage et distribuez les nutriments de manière correcte et appropriée. Vous créerez alors un environnement propice à une croissance saine des plantes.

Le danger des hermaphrodites

Laisser une plante hermaphrodite côtoyer vos autres plantes peut coûter cher. En effet, les sacs vont s’ouvrir et libérer du pollen. Celui-ci trouvera rapidement son chemin jusqu’au plantes femelles. Une fois pollinisées, ces dernières consacreront leur énergie à la production de graines plutôt qu’à celle de fleurs. Vous ne récolterez donc que peu de fleurs, qui plus est, de mauvaise qualité.

Il est important d’éliminer les plantes de cannabis hermaphrodites dès que vous les trouvez. Gardez-les à l’écart de vos femelles, et si vous cultivez pour les têtes, détruisez vos hermaphrodites loin du reste de votre récolte. En les éloignant, vous éliminez le risque de pollinisation accidentelle, qui peut toujours se produire après l’élimination.

Comment éviter les plantes hermaphrodites

Comme toujours, une génétique solide est votre meilleur point de départ. Procurez-vous toujours des graines féminisées d’une banque de graines de marijuana réputée, spécialisée dans la génétique de qualité. Ensuite, il s’agit de créer et de maintenir un environnement sans stress où vos plantes peuvent prospérer sans excès de lumière, de chaleur, etc. Surveillez régulièrement tous les niveaux et n’oubliez pas que l’hermaphrodisme peut se produire à un stade avancé. Ne perturbez en aucun cas la phase d’obscurité de vos plantes avec de la lumière.

Si vous cultivez à partir de clones, Choisissez une plante mère solide, sans tendances hermaphrodites. Une plante mère fiable résistera à la transformation en hermaphrodite même si elle est soumise à un stress. Veillez à traiter rapidement les parasites, les agents pathogènes et toute carence en nutriments.

Achetez des graines de cannabis féminisées sur Seedsman.com.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais