Seedsman Blog
Home » RIP Jeff Ditchfield

RIP Jeff Ditchfield

Le cannabis médical a perdu l’un de ses plus grands alliés en la personne de Jeff Ditchfield, qui est malheureusement décédé cette semaine. Ami de Seedsman depuis bien longtemps, Jeff a aidé des milliers de patients à accéder au cannabis médicinal par le biais de son organisation Bud Buddies. Il a également joué un rôle important dans la recherche sur les propriétés anticancéreuses des cannabinoïdes.

Jeff Ditchfield : Un combattant de la liberté du cannabis

Bien qu’il n’ait pas été un grand consommateur de cannabis dans sa jeunesse, Jeff Ditchfield a découvert sa vocation en 2000, lorsqu’une de ses amies souffrant de sclérose en plaques s’est fait voler sous la menace d’un couteau l’herbe qu’elle achetait pour traiter sa maladie. Consterné par le fait qu’une personne atteinte d’une telle maladie doive obtenir ses médicaments dans des conditions aussi dangereuses, Jeff a décidé de se lancer dans la culture d’herbe pour que son amie puisse s’approvisionner en toute sécurité.

Sans aucune expérience, Jeff a appris tout seul les tenants et les aboutissants de la culture du cannabis et, très vite, il est devenu une source vitale d’herbe sûre et de qualité pour un grand nombre de patients. C’est à ce moment-là qu’il a décidé d’ouvrir le café Beggars Belief à Rhyl, au nord du Pays de Galles, qui a servi de base au cannabis club médicinal Bud Buddies.

Une pièce attenante au café offrait en effet un espace réservé où les membres de Bud Buddies pouvaient s’approvisionner, le tout gratuitement. À une époque où le cannabis médicinal n’était même pas un sujet de discussion politique au Royaume-Uni, Jeff Ditchfield a fourni une bouée de sauvetage à un grand nombre de personnes qui ont fini par compter sur son expertise et sa générosité.

N’ayant jamais peur de froisser qui que ce soit, Jeff était d’une franchise déconcertante et toujours au premier rang des rassemblements et manifestations, où on pouvait le voir distribuer de l’huile de cannabis aux autres manifestants et aux personnes dans le besoin. Faisant toujours passer les autres avant lui-même, son engagement à mettre fin à l’injustice de la prohibition le mettait régulièrement dans des situations compromettantes, mais son dévouement à la cause ne faiblissait jamais.

Mais, comme on pouvait s’y attendre, les autorités n’ont pas apprécié l’altruisme de Jeff et, en 2004, il a été jugé pour possession de cannabis avec intention d’en fournir. Il a été déclaré non coupable après avoir invoqué l’argument de la « défense de nécessité », selon lequel ses actions étaient essentielles pour prévenir un préjudice plus important.

Le procureur général a alors fait appel de la décision du juge et, en 2007, Jeff Ditchfield a été reconnu coupable et condamné à 300 heures de travaux d’intérêt général. C’est à cette époque qu’il a décidé de transférer la majeure partie des opérations de Bud Buddies en Espagne, où des lois moins strictes permettaient une plus grande marge de manœuvre en matière de cannabis médicinal.

Jeff Ditchfield : Pionnier de la recherche

En Espagne, Jeff Ditchfield a formé un partenariat avec une équipe de scientifiques de l’Universidad Complutense de Madrid, qui est devenue célèbre pour ses recherches sur le cannabis médicinal. En particulier, l’université a produit un certain nombre d’études révolutionnaires concernant les propriétés anticancéreuses du THC et d’autres cannabinoïdes, et en 2015, Bud Buddies a aidé à financer un important projet de recherche sur l’efficacité des extraits de plantes entières pour le traitement du cancer.

Pendant ce temps, l’organisation a continué à aider les patients au Royaume-Uni, en se concentrant principalement sur les enfants atteints de cancer. En 2018, Jeff a été arrêté une nouvelle fois pour possession de cannabis à Londres, mais a vu toutes les accusations portées contre lui abandonnées après qu’il eut affirmé qu’il avait l’intention de fournir le médicament aux parents d’un enfant en phase terminale.

Tout au long de son parcours, Jeff a maintenu que son principal objectif était de donner aux patients les moyens de trouver de nouveaux moyens d’accéder au cannabis médicinal sans avoir à se tourner vers le marché noir. Apprendre aux gens à cultiver les plantes dont ils ont besoin a donc toujours figuré en tête de sa liste de priorités, et en 2014, il a publié The Medical Cannabis Guidebook. Largement considéré comme l’un des meilleurs manuels sur la culture du cannabis, le livre continue de permettre aux gens du monde entier d’obtenir leurs médicaments de manière sûre et durable.

Alors que la communauté du cannabis pleure la perte d’un véritable pionnier, il est réconfortant de se rappeler qu’à travers ses écrits, son activisme et ses contributions à la recherche scientifique, Jeff Ditchfield a créé un héritage dont des millions de personnes bénéficieront dans les années à venir.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais

Seedsman

Not only do we have one of the most comprehensive libraries of cannabis seeds in the world, we now offer a diverse range of cannabis related goods for you to enjoy including storage products, clothing and books.