Seedsman Blog
cannabis questions
Home » Réponses aux questions sur le cannabis les plus recherchées sur Google

Réponses aux questions sur le cannabis les plus recherchées sur Google

Google s’est imposé comme le moteur de recherche le plus populaire au monde, avec une part de marché estimée à 86 % en mars 2021. Vous voulez connaître la réponse à une question ? Vous désirez savoir comment faire quelque chose ? Cherchez sur Google. Il en va de même pour les questions sur le cannabis.

Voici les recherches sur le cannabis les plus fréquentes sur Google au cours des 18 derniers mois. C’est vous qui avez posé les questions, c’est nous qui allons y répondre.

Le cannabis crée-t-il une dépendance ?

Contrairement à certaines drogues, le cannabis lui-même ne contient pas de propriétés addictives. Le problème de la dépendance réside généralement dans la personne qui consomme le cannabis. Vouloir consommer du cannabis et en avoir besoin sont deux choses très différentes ; l’arrêt de la consommation de cannabis ne provoque pas de symptômes de sevrage, mais si vous mélangez du tabac à vos joints, par exemple, vous pourriez éprouver un certain degré de dépendance à la nicotine – ce qui est totalement indépendant du cannabis. Comme toute activité régulière ou habituelle, s’abstenir de consommer du cannabis peut nécessiter une certaine volonté de votre part.

La consommation de cannabis présente-t-elle des avantages ?

Oui ! Le cannabis contient du cannabidiol (CBD), une substance chimique non psychoactive qui se lie au système endocannabinoïde du corps et contribue à créer l’homéostasie. En d’autres termes, l’équilibre, qui peut influencer positivement les processus biologiques et physiologiques. L’ingrédient le plus connu du cannabis, le tétrahydrocannabinol (THC), génère, lui aussi, des bienfaits physiologiques, comme, entre autres, la réduction de l’inflammation et le soulagement de la douleur.

L’industrie du cannabis médical a explosé ces dernières années. La science abonde ainsi dans le sens des centaines de témoignages de fumeurs attestant de bienfaits thérapeutiques (douleur, inflammation, insomnie, anxiété, troubles de l’alimentation, crises d’épilepsie, et bien d’autres encore). En fait, les vertus largement vantées du cannabis médicinal sont si importantes qu’une série de nouveaux médicaments à base de cannabis sont actuellement testés afin d’innover dans le traitement de maladies graves, comme cette étude de 2021 visant à utiliser un spray à base de cannabis pour traiter les tumeurs cérébrales.

Quelle est la différence entre Indica et Sativa ?

Indica et Sativa sont les deux espèces les plus courantes de plantes de cannabis, la troisième étant le Ruderalis. Bien qu’il y ait beaucoup de détails dans ce qui définit l’indica et le sativa, les différences largement acceptées sont les suivantes :

Les indicas sont plus complètes, plus touffues, avec des feuilles larges et une teneur en THC généralement plus élevée. Elles sont considérées comme poussant et fleurissant plus rapidement que les sativas et ont une teneur en cannabinoïdes plus élevée. En termes d’effet, les variétés indica sont considérées comme plus susceptibles de produire un effet relaxant, permettant aux consommateurs de se détendre. Les Indicas sont celles qui nous clouent au canapé.

Cannabis questions

Les Sativas, quant à elles, sont des plantes plus grandes, aux feuilles plus fines et aux fleurs plus petits que les indicas. Elles prennent généralement un peu plus de temps à pousser que les indicas. Elles génèrent un effet plus stimulant et créatif que certains décrivent comme énergisant, joyeux et même euphorique. Toutefois, ces règles ne sont pas strictes. Il peut y avoir des variations entre certaines variétés au sein d’une même espèce – et, bien sûr, des hybrides, qui sont toutes différentes car elles combinent des caractéristiques des deux types.

Pour mieux comprendre les différences entre indica et sativa, lisez l’article du blog de Seedsman rédigé par Matthew Clarke en juillet 2021.

L’effet est-il plus puissant si je retiens ma respiration après chaque taffe ?

Vous avez peut-être déjà vu des gens tirer une taffe et la retenir pendant une bonne dizaine de secondes, croyant ainsi amplifier l’effet du cannabis. Malheureusement, c’est un mythe. En fait, on absorbe 80 à 90% du THC dans les trois premières secondes. L’effet supplémentaire que vous ressentez en retenant la fumée plus longtemps vient probablement du fait que vous privez votre cerveau d’oxygène. Vous pourriez donc ressentir un effet similaire avec une cigarette. Et il n’y a pas de substance psychoactive dans une cigarette. Désolé pour ceux qui y croyaient.

Comment réduire le high du cannabis ?

Vous y avez été un peu fort ? Pas d’inquiétude : lisez cet article plein de conseils sur la façon de vous remettre d’aplomb. Mangez quelque chose, réhydratez-vous avec beaucoup d’eau et, si vous avez accès à des produits à base de CBD (huile ou gélules), prenez-en un peu pour contrer les effets du THC. Assurez-vous simplement qu’il n’y a pas de THC dedans. Vous pouvez même prendre quelques Ibuprofen. Des tests ont en effet indiqué que certains médicaments anti-inflammatoires peuvent neutraliser l’effet du THC.

Les effets de la marijuana diffèrent-ils selon les variétés ?

Absolument. Comme nous l’avons abordé dans la section sur l’Indica et la Sativa ci-dessus, différentes variétés de ont des effets différents. Il n’y a pas deux variétés identiques en termes d’effet. Même les différents phénotypes d’une même espèce peuvent varier massivement dans leur effet. Différentes variétés peuvent générer créativité, concentration, enthousiasme, euphorie, voire même excitation.

Quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

Le THC est l’abréviation de tétrahydrocannabinol. Il s’agit de l’ingrédient psychoactif du cannabis qui fait planer et qui présente certains avantages médicinaux. CBD est l’abréviation de cannabidiol. Il s’agit du composant non psychoactif de la plante qui contient des propriétés médicinales et ne fait pas planer.

Cannabis questions

Le CBD est légal dans la plupart des pays, mais comme il s’agit d’un extrait de la plante de cannabis, les réglementations diffèrent selon les endroits, ce qui signifie que tout le monde ne peut pas cultiver, produire ou acheter ces produits à base de CBD.

Pourquoi le cannabis est-il illégal dans certains endroits ?

Alors que la réforme du cannabis progresse au niveau mondial, principalement en raison de ses bienfaits médicinaux, cette plante demeure interdite dans plusieurs régions en raison de ses propriétés psychoactives. Cependant, les attitudes à l’égard du cannabis continuent d’évoluer, et de plus en plus de gouvernements adoptent une position plus souple sur l’herbe. Comme le cannabis médical présente des avantages nombreux, on peut espérer que le cannabis récréatif recevra un jour prochain un traitement similaire.

Où puis-je trouver un médecin spécialiste de la marijuana médicale ?

Cherchez sur Google ! Si vous avez la chance de vivre dans une partie du monde où la marijuana médicale est légale, allez sur Internet et recherchez les médecins et dispensaires de marijuana médicale dans votre région. Internet héberge des répertoires de dispensaires de cannabis médical certifiés, ce qui permet de les trouver facilement en quelques clics. Certains médecins proposent même des consultations en ligne.

Puis-je acheter du cannabis en ligne ?

Si la législation de votre région autorise l’achat de cannabis en ligne, oui. Si vous n’êtes pas sûr, une recherche rapide sur Google vous aidera à répondre à la question de la légalité dans votre région, et si c’est le cas, vous pouvez y aller.

Cannabis questions

Sinon, vérifiez le statut légal des graines de cannabis dans votre région, et si elles sont autorisées à la vente, vous pouvez obtenir des graines en ligne sur Seedsman.com ! Avec plus de mille variétés de graines disponibles, une méthode d’achat facile, une livraison dans le monde entier et des promotions régulières, la boutique en ligne de Seedsman est votre guichet unique pour les graines de cannabis.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais