Seedsman Blog
histoire haze
Home » L’histoire des variétés Haze

L’histoire des variétés Haze

Icône du monde du cannabis et légende de la contre-culture, la Haze est sans doute la lignée d’herbe la plus connue et la plus célèbre qui existe. Connue pour son puissant effet psychédélique, la famille Haze compte un grand nombre de noms bien connus et de gagnants de Cannabis Cup.

L’histoire des Haze

La genèse de la saga Haze fait partie du folklore des stoners. Bien que personne ne connaisse toute l’histoire, la légende veut que les premières variétés aient été créées dans les années 60 ou au début des années 70 par deux frères californiens connus uniquement sous le nom de R. et J. Haze. Les frères auraient commencé par croiser des landraces mexicaines et colombiennes avant de croiser une femelle F1 avec une landrace indienne, puis de croiser la génération suivante avec une autre landrace de Thaïlande.

De ce mélange est né le chef-d’œuvre génétique qu’est l’Original Haze, ainsi que d’autres phénotypes précoces comme le Purple Haze. Cependant, malgré leurs effets intéressants, ces variétés étaient un cauchemar à cultiver en raison de leurs proportions et de leur floraison exceptionnellement longue. Pour surmonter ces problèmes, les frères Haze ont demandé l’aide du célèbre Dave Watson – alias Sam the Skunkman – qui a commencé à créer des hybrides plus petits en introduisant des génétiques Indica.

Au départ, la Haze n’était pas facile à trouver ni bon marché, bien que Jimi Hendrix ait manifestement réussi à mettre la main sur de la Purple Haze avant la sortie de sa chanson emblématique en 1967. Cependant, ce n’est que six ans plus tard que Sam the Skunkman a commencé à vendre les Original Haze par le biais de sa banque de graines, Cultivator’s Choice.

Le succès de la Haze

L’histoire de la Haze et la façon dont elle a envahi le monde sont très contestés, alors commençons par les faits. D’une manière ou d’une autre, trois graines d’Original Haze ont traversé l’Atlantique jusqu’à Amsterdam, où elles se sont retrouvées entre les mains du maître breeder Neville Schoenmakers.

Sam the Skunkman maintient qu’il a apporté ces graines en Hollande au début des années 80, mais Schoenmakers a prétendu un jour les avoir reçues directement des frères Haze.

Malheureusement, la vérité a été enterrée sous une série de disputes entre Sam the Skunkman, les frères Haze et Schoenmakers. En fin de compte, tout ce qui compte vraiment, c’est que ce dernier a croisé un mâle Original Haze avec une femelle Northern Lights, produisant ainsi l’une des variétés les plus populaires de tous les temps : la Northern Lights #5 x Haze.

Cette variété remporta la Cannabis Cup en 1989 et 1990, après quoi Schoenmakers venda The Seed Bank à Sensi Seed Bank, qui a de nouveau remporté la compétition en 1994 avec un autre hybride Haze, la Jack Herer.

Plus tard, Schoenmakers quitta Sensi Seeds pour rejoindre la Greenhouse Seed Company, où il créa la Super Silver Haze et la Mango Haze en croisant la Northern Lights #5 x Haze avec des génétiques Skunk, ce qui lui a permis de remporter deux autres Cannabis Cups en 1998 et 1999. La légendaire Neville’s Haze a ensuite été forgée en croisant à nouveau une femelle Northern Lights #5 x Haze avec un mâle Original Haze.

Bien que Schoenmakers ait ensuite quitté Greenhouse, la société a continué à produire des hybrides Haze populaires depuis le début du millénaire, remportant deux autres Cannabis Cups en 2008 et 2009 avec Super Lemon Haze. Aujourd’hui, toutes les banques de graines de la planète proposent leurs propres hybrides Haze, bien que la majorité d’entre elles ne contiennent aucune génétique Original Haze.

C’est un héritage impressionnant pour trois minuscules graines. L’histoire de la Haze se poursuit jusqu’à aujourd’hui, avec son empreinte génétique encore présente dans des milliers de variétés de cannabis.

Notre Top 5 de variétés à la génétique Haze

Neville’s Haze – Nommée d’après le grand Neville Schoenmakers, la Neville’s Haze est ce qui se rapproche le plus de l’Original Haze, l’une des variétés les plus emblématiques jamais créées.

Super Lemon Haze – Gagnante de deux Cannabis Cups, la Super Lemon Haze est née du croisement entre la Lemon Skunk et la Super Silver Haze.

Blue Dream – Le résultat de l’union parfait d’une Blueberry et d’une Haze : un hybride au goût sucré, avec 70 % de génétiques Sativa.

Jack Herer – Autre gagnant de Cannabis Cup, la Jack Herer est issue du croisement d’une Original Haze et d’une Red Skunk.

Amnesia Haze – Cette variété très puissante affiche une teneur en THC de plus de 20 % et est connue pour faire oublier tous les problèmes et les difficultés de la vie.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais