Seedsman Blog
Home » Le cannabis peut aider à traiter le TDAH

Le cannabis peut aider à traiter le TDAH

Seedsman dédie le mois du mars au cannabis médicinal. Chaque année, à cette époque, nous mettons en lumière le potentiel du cannabis en tant que médicament. Nous organisons également une promotion 1+1 gratuit sur les variétés de cannabis médicinal.

Achetez deux produits marqués de l’icône Med March et l’article le moins cher des deux ne vous sera pas facturé. L’offre s’applique à tous les packs de 3 et 5 produits de cette sélection. ​

Si vous souhaitez faire le plein de graines, cette offre s’applique à tous les multiples de 2. Choisissez 6 paquets, par exemple, et obtenez-en 3 gratuitement.

Sur le blog, nous parlerons de la marijuana médicale. Les dernières études et réflexions, des entretiens avec des experts et des patients, et l’exploration des dernières avancées de la science en matière de cannabis médical.

Le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est une affection assez courante, généralement traitée par un cocktail de médicaments, dont les amphétamines. Mais comme ces produits pharmaceutiques peuvent avoir des effets secondaires nocifs, de nombreuses personnes atteintes de TDAH choisissent de s’automédicamenter avec du cannabis. D’après une série de rapports de cas récemment publiés, choisir de s’attaquer au problème avec des cannabinoïdes peut apporter des améliorations impressionnantes de la symptomatologie et réduire le besoin d’autres médicaments.

Cannabis et TDAH

Ces études de cas sont cités dans une nouvelle étude publiée dans la revue Medical Cannabis and Cannabinoids et décrivent les expériences de trois hommes souffrant de TDAH qui ont intégré le cannabis dans leur traitement[i]. Grâce à une série d’entretiens, les auteurs de l’étude ont appris comment la consommation d’herbe a aidé les trois hommes à maîtriser leurs émotions et à changer de vie. Les chercheurs rapportent également une diminution des scores pathologiques objectifs, corroborant ainsi ces améliorations auto-évaluées.

Les trois personnes ont d’abord reçu de l’huile de CBD d’un clinicien, puis ont expérimenté d’autres produits avant de choisir leur traitement préféré à base de cannabis. Par exemple, un homme a trouvé qu’une variété Indica à forte teneur en THC l’aidait à se « calmer », tandis que les variétés Sativa le rendaient un peu trop anxieux et hyperactif.

Un deuxième patient a déclaré qu’il trouvait que fumer était plus relaxant qu’ingérer par voie orale et que le cannabis l’aidait énormément dans sa lutte contre le TDAH. Décrivant la façon dont la plante « l’équilibre », il a révélé qu’il est maintenant moins anxieux et plus stable émotionnellement et qu’il a même réussi à trouver et à garder un emploi.

Le troisième patient s’est tourné vers la weed en raison de son aversion pour les amphétamines, qui modifiaient sa personnalité et ses émotions. Grâce au cannabis, il a réussi à se sevrer de ses médicaments contre le TDAH et a développé une plus grande capacité à se concentrer et à maintenir un tempérament équilibré. Grâce à ces améliorations, il jouit désormais d’une vie sociale enrichissante et dirige sa propre entreprise.

Comment le cannabis traite-t-il le TDAH ?

Les auteurs de l’étude ont utilisé une série de tests comportementaux pour confirmer ces réductions de symptomatologie autodéclarées. Les résultats indiquent qu’après avoir commencé un traitement au cannabis pour le TDAH, les trois patients étaient jusqu’à 81 % moins déprimés et 33 % moins anxieux. Ils étaient également jusqu’à 78 % plus aptes à réguler leurs émotions et 30 % plus aptes à maintenir leur attention.

On ne sait pas précisément comment le cannabis provoque ces améliorations chez les personnes atteintes de TDAH, mais les auteurs de l’étude supposent que les cannabinoïdes pourraient aider à réguler la libération de dopamine. Bien que peu d’autres études existent sur ce sujet, un rapport de cas de 2018 a révélé comment un patient prenant un produit à haute teneur en THC a affiché des changements similaires à ceux décrits ci-dessus[ii].[ii].

Sur la base de ces preuves, les auteurs de l’étude appellent à des essais cliniques plus approfondis sur l’efficacité du cannabis comme traitement du TDAH. Ils reconnaissent également que les traitements à base de plantes entières peuvent être plus efficaces que l’huile de CBD pour soulager les symptômes.

« Bien que nous ne puissions pas tirer de conclusions sur le ratio CBD:THC optimal, nous suggérons que les études futures impliquent un produit composé d’une certaine quantité de THC (au lieu d’un produit composé uniquement de CBD) », écrivent-ils.

[i] Mansell H, Quinn D, Kelly LE, Alcorn J. Cannabis for the Treatment of Attention Deficit Hyperactivity Disorder: A Report of 3 Cases. Medical Cannabis and Cannabinoids. 2022;5(1):1-6. – https://www.karger.com/Article/FullText/521370

[ii] Hupli AMM. Medical cannabis for adult attention deficit hyperactivity disorder: sociological patient case report of cannabinoid therapeutics in Finland. Med Cannabis Cannabinoids. 2019;1(2):112–8. – https://www.karger.com/Article/Abstract/495307

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais