Seedsman Blog
cannabis sexe
Home » Est-ce que le combo cannabis-alcool rend sexe meilleur ?

Est-ce que le combo cannabis-alcool rend sexe meilleur ?

Comme si vous aviez besoin d’une excuse pour vous défoncer.

Une étude récente menée à Almeria, en Espagne, a conclu que les jeunes âgés de 18 à 30 ans qui consomment du cannabis et de l’alcool pourraient bénéficier d’une meilleure fonction sexuelle. Et, écoutez bien, de meilleurs orgasmes. Mais avant de dépoussiérer votre t-shirt “Les fumeurs sont les meilleurs”, vous devriez peut-être continuer votre lecture. Cette étude n’est en effet qu’une observation. Elle ne prouve (malheureusement) pas de manière concluante l’existence d’un lien entre le fait de se défoncer et d’être un expert au lit.

En outre, malgré les résultats de cette dernière étude, on ne sait toujours pas si le combo cannabis-alcool est véritablement efficace en matière de sexe. En effet, de nombreuses études antérieures décrivent l’alcool comme un handicap pour la fonction érectile. Et, pour l’instant, il n’y a toujours pas de consensus sur le rôle de l’herbe dans l’amélioration des performances sexuelles.

Il est également prouvé que les deux substances affectent différemment les hommes et les femmes et que l’âge peut être un facteur important. C’est pourquoi les auteurs de l’étude ont décidé de restreindre le champ de la recherche aux jeunes adultes. C’est ce groupe qui consomme généralement le plus d’alcool et de cannabis et qui est le plus actif sexuellement. Ah, la jeunesse.

Ce que l’étude a examiné

L’enquête a débuté l’année dernière par le recrutement de 274 personnes âgées de 18 à 30 ans. Elles ont rempli des questionnaires sur leur consommation de cannabis et d’alcool et sur leur vie sexuelle. Le questionnaire intégrait des questions sur le désir, l’excitation et l’orgasme.

Les résultats ont montré que les gros consommateurs de cannabis ont obtenu des scores plus élevés en matière d’excitation et de fonction sexuelle que les non-consommateurs. Les mêmes résultats ont été rapportés par les gros buveurs.

Les auteurs ont noté que les hommes et les femmes ont rapporté des résultats similaires. Ils expliquent ensuite que “la fonction sexuelle des jeunes qui consomment du cannabis et de l’alcool plus fréquemment s’est avérée meilleure que celle des jeunes qui ne consomment ni l’un ni l’autre”[i].

L’étude n’a pas réussi à identifier les facteurs sous-jacents qui permettraient d’établir une corrélation entre la consommation de ces substances et l’amélioration du plaisir sexuel. Néanmoins, le sentiment perçu de relaxation et de réduction de l’inhibition est un ingrédient probable. Les chercheurs ont déclaré que la consommation de ces substances peut conduire à une “réduction de l’anxiété et de la honte, ce qui facilite les relations sexuelles.”

L’impact variable sur la fonction sexuelle

Il est communément admis que ces substances donnent naissance à une confiance artificielle de courte durée est obtenue par la diminution de toute anxiété ou inhibition. Les études antérieures sont divisées sur la question de savoir si elles améliorent ou inhibent les performances sexuelles car il existe souvent des facteurs qui faussent les données.

Il a été démontré qu’une forte consommation d’alcool diminue la testostérone chez les hommes et entraîne des dysfonctionnements érectiles. Mais les hommes plus âgés font généralement l’objet de plus de recherches. Chez les femmes, on a constaté que l’alcool peut augmenter le désir sexuel subjectif et l’excitation. Elle peut également diminuer l’excitation physiologique, et des quantités plus importantes d’alcool peuvent nuire à l’amplitude du pouls vaginal. Cela réduirait certainement les sensations pendant les rapports sexuels et au moment de l’orgasme.

L’herbe, en revanche, conduirait les femmes à de meilleures expériences sexuelles, les femmes qui en fument avant les rapports sexuels étant apparemment 2,1 fois plus susceptibles de jouir d’orgasmes satisfaisants. Une étude de 2019 a montré que les hommes et les femmes qui consommaient du cannabis faisaient état d’une meilleure fonction sexuelle. Chez les hommes, il est suggéré que certains cannabinoïdes (THC et CBD) pourraient théoriquement jouer un rôle dans l’amélioration de la fonction érectile.

Les chercheurs de l’enquête d’Almeria ont finalement déclaré que des tests plus larges étaient nécessaires pour mieux comprendre l’impact du cannabis et de l’alcool sur la sexualité. Pour l’instant, nous classons cette étude dans la catégorie “recherches supplémentaires nécessaires”, mais nous sommes tout à fait disposés à nous porter volontaires pour de futures études.

Les informations concernant la culture du cannabis sont destinées aux clients résidant dans des pays où cette activité est autorisée par la loi, ou à ceux bénéficiant d’une autorisation spécifique. Nous encourageons nos lecteurs à connaître et à toujours respecter sur la législation en vigueur dans leur pays.

This post is also available in: Anglais